Pourquoi j’aime l’entreprise ?

Il faut être raisonnablement fou pour entreprendre et porter sur ses épaules la vie d’une entreprise.

  • La lourdeur administrative, un mythe ?
  • La faiblesse (euphémisme) du système bancaire , une divagation !
  • La motivation des salariés , une vision de patron
  • Les problématiques économiques, inexistantes.
  • L’impact sur la vie privée, un prétexte
  • Les engagements financiers personnels, une pression

Et pourtant comme bien d’autres j’aime cet engagement unique qui contribue à rendre les journées excitantes, à créer tous les jours, à tenter des coups, à lancer des innovations, des défis.

  • La lourdeur administrative si elle est un vrai problème ,n’a jamais arrêté un entrepreneur
  • Les banques sont devenues des structures de gestion de fonds d’assurances et nous avons appris à nous passer d’elles.
  • La motivation des salariés est certe un challenge et les générations X et Y demanderont plus d’efforts. Elles sont par contre plus innovantes, plus adaptables.
  • Les problématiques économiques peuvent être dépassées par de l’innovation et de l’anticipation. Fini, les entreprises qui vivent sur un fond de commerce établi.
  • L’entreprise fait partie de notre vie privée et nous devons la partager avec nos proches, un membre de plus dans la famille en quelque sorte.
  • Les engagements financiers, les cautions, les risques font partie de notre projet, impossible d’être entrepreneur sans l’acceptation de cet état.

Le niveau économique de nos politiques ne nous sortira pas des crises, c’est aux entrepreneurs de le faire.
ALORS OUI NOUS SOMMES HEUREUX D’ENTREPRENDRE !

Quand tous les repères sautent…