La croissance en longue vue ou bonne année 2015

Une fois de plus la méthode Couet est employée et les mirages ne sont pas loins, à moins que des herbes illicites ne circulent « dans les milieux autorisés »(référence Coluche)

Les analyses de nos « penseurs » tablent sur une lecture primaire des indicateurs et nous annonce un début de reprise. l’insee qui depuis bien des années est très fiable, ne tire pas les mêmes conclusions. Qui croire ? qui écouter ? Votre propre conclusion s’avèrera plus raisonnable et dictera votre politique d’entreprise.

Les indicateurs pas au top

Les entreprises vont à nouveau réduire les investissements (-0,6%) et leur taux de marge, un indicateur de rentabilité, se dégrade en dépit du soutien du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi: l’Insee le voit à 29,4% en 2014, contre 29,8% en 2013.

Après 0,1% de progression du Produit intérieur brut au quatrième trimestre 2014, l’Insee prévoit donc une accélération à 0,3% au premier trimestre 2015, comme au deuxième. Sans faire de prévision pour l’ensemble de l’année prochaine, l’institut estime alors que, même en cas de panne totale d’activité au deuxième, «l’acquis de croissance» serait de 0,7% à la fin du premier semestre 2015.

Décryptage

En clair nous serons une fois de plus, seuls face à nos décisions et nos engagements. Le CICE qui s’adresse essentiellement à des entreprises à faible valeur ajoutée n’apportera rien aux entreprises innovantes, exportatrices et employant des salariés qualifiés.(donc payés au dessus des seuils). Cette mesure compensera à peine les baisses de marge et les hausses de charges de ces denières années.

Il faudra en 2015 se concentrer sur votre cœur de métier, dynamiser vos vendeurs, animer vos opérations commerciales et marketing, innover , stimuler. Le chef d’entreprise va devoir se mettre encore plus sur le terrain et décider plus vite.

L’attentisme et le repli sur soi ne sont pas des solutions, ils vous affaibliront. C’est le moment au contraire de bousculer les habitudes, d’augmenter la polyvalence, d’assouplir les horaires de travail, d’innover commercialement. Ces mesures ne coutent rien et apportent de la fraicheur. Alors, on se lance ?

Bienvenue en 2015 !

Venise a-t-elle inventé la mondialisation ?
Le capitalisme a plus de 5000 ans