Digital or dies

Seuls 40% des PDG de grandes entreprises et 9 % des PME auraient une stratégie numérique intégrée à leur stratégie d’entreprise selon une enquête réalisée en par Gartner. Bon nombre de structures ont déjà transformé leurs processus manuels en leurs équivalents numériques. Mais il reste beaucoup à faire pour optimiser leur revenus avec le numérique en exploitant : le mobile, le cloud computing ou les réseaux sociaux. Lorsqu’on analyse l’état des sites internet y compris de grandes entreprises, la pauvreté du secteur « on line », l’absence de 90 % des entreprises sur les réseaux sociaux, nous mesurons aisément le chemin à parcourir.

1. De nouvelles compétences

Quand une nouvelle technologie prend de l’ampleur, les entreprises en ressentent les effets et de nouvelles compétences sont nécessaires pour y faire face. Les changements sont tels que de nouvelles fonctions apparaissent parfois comme le community manager. Les services commerciaux et Marketing vont devoir revisiter leur mode de travail faute de se faire dépasser par de nouveaux venus plus inventifs.

2. Des modèles économiques adaptés au numérique

Amazon, Salesforce, Google : les grands noms de l’économie actuelle étaient inconnus, voire inexistants, il y a encore peu de temps. Leur réussite tient en partie à la nouveauté de leur modèle économique. Adapter une entreprise au numérique c’est aussi repenser son modèle. Inutile d’habiller des processus traditionnels avec des outils numériques. Il faut repenser son management et ses modes de travail.(certes difficile)

3. Un portefeuille de produits et de services

Avec l’essor de l’internet des objets la frontière s’estompe entre les produits et services physiques et les numériques. Des produits hybrides apparaissent : les objets physiques sont étendus ou augmentés par voie numérique. De nouvelles opportunités apparaissent alors pour les entreprises. Les services Marketing vont devoir plancher en amont avec la R&D , donc de fait modifier leurs profils de recrutement.

4. L’information en tant que ressource

Si l’information est utile pour optimiser les prises de décisions ou personnaliser l’expérience client, la croissance exponentielle du volume des données pose problèmes. globalement les plans d’actions des entreprises intègrent assez peu les données qualitatives et se concentrent sur le quantitatif. Le prédictif est donc le parent pauvre, hors le flair des managers. Une révolution culturelle en France. Pour information seules 7% des entreprises (et pas que des petites) disposent d’un logiciel de gestion de leurs clients (CRM)

5. Contenu, médias et canaux

Inutile de contacter un client sur Facebook, si c’est un adepte de Twitter…voire des magasins physiques. Les entreprises doivent gérer leurs clients quel que soit le canal qu’il préfère, et doivent maîtriser les contenus qu’elles diffusent sur le web et les réseaux sociaux. Nous sommes définitivement entrés dans l’ère de la viralité. Les entreprises françaises ont un retard énorme dans ces domaines. Bref, nous avons du pain sur la planche et c’est une révolution qui nous attend.

Decryptage

Certes vos entreprises peuvent continuer sur leur lancée quelques années mais la rupture sera brutale et fatale. Les acheteurs des générations 15/40 attendent autre chose qu’un catalogue en ligne, ils veulent vous joindre 24 h/24, donc via le numérique ou des services on line externalisés.

Aujourd’hui un hôtelier ne peut plus se passer de Booking ou Expédia faute de ne pas remplir son établissement, nous pourrions citer les agences de voyages, les compagnies aériennes, les télécoms, les assurances, les mutuelles. Certes des services, mais aujourd’hui, trouver des pièces dans une casse se fait plus vite par France casse que par la recherche Google.

Demain je vais dessiner ma maison sur le net, simuler un devis avec des options, la positionner sur un terrain et lancer un appel d’offre en ligne auprès de constructeur sous forme d’enchères inversées. Les profils commerciaux vont changer très fortement.

Pourquoi irai-je chez un fournisseur de matière première si je ne peux accéder à toute l’information on line ? les nouvelles générations ne transigeront pas!

Certes le problème de la confidentialité, des avantages produits seront plus difficiles à conserver, un point aigu. Autant y réfléchir de suite, non ?