Le capitalisme a plus de 5000 ans

Le ton monte dans une discussion entre deux personnes sur les garanties accordées pour l’achat de 10 tonnes de minerai de cuivre. Qu’adviendra t ‘il si le bateau qui ramène le chargement chavire ou est détourné ? Si le paiement est volé ? quelle est la garantie sur la monnaie ? quelle couverture ? quel taux de change ?

Cette discussion se déroule à la City ? A la Bourse de Londres ? Non, à URUK en Mésopotamie , -3200 avant JC !

L’affaire se règle en rédigeant un contrat de garantie sur une tablette d’argile retrouvée dans des vestiges de temples de cette ville qui fut la première métropole de l’histoire avec 50000 habitants. Les Sumériens seront les premiers marchands organisés en réseau : Administration, port de commerce, taxes , centre caravanier pour distribuer sur le territoire, centre religieux, commerces, artisans fabricant des objets haut de gamme pour les riches….Un gout de déjà vu, non ?

Des réseaux de commerçants implantés sur des milliers de kilomètres distribuent les produits et créent des comptoirs en Afghanistan, Indus, Egypte, Liban, Anatolie, Asie centrale, etc…Mais comme toujours, le pouvoir, l’appât du gain, les trahisons rythment la vie de SUMER. La puissance militaire d’un nouveau venu (le roi SARGON), va unifier la Mésopotamie grâce à .. une innovation (tiens, tiens!). En particulier, un arc composite fait de bois et de corne, plus puissant, plus rapide, il permet de tirer de plus loin sans s’exposer.

L’empire Mésopotamien durera encore plus de 2000 ans, donnant naissance à la fameuse Babylone qui va pendant un millénaire établir des codes alors innovants :

  • Réglementation du commerce et des échanges
  • Premier code juridique avec 282 articles.
  • Droits des différents groupes ethniques
  • Justice rendu par des tribunaux en fonction d’un code des peines, etc.
  • Les commerçants profiteront de cette relative paix, pour étendre leurs réseaux commerciaux et distribuer encore plus de produits. Les civilisations suivantes s’appuieront sur ces routes commerciales et ces comptoirs.

Mais les inégalités entre riches et pauvres, la concentration du pouvoir, la dimension du territoire amènera à une fin chaotique.

Trop d’ambition, trop grande expansion, position dominante, faible distribution, cela nous rappelle quelques civilisations suivantes ou entreprises actuelles. L’histoire se répètera t’elle ?

Pour en savoir plus :

Philippe Norel : L’histoire économique globale, éditions Seuil 2009.

Venise a-t-elle inventé la mondialisation ?
La croissance en longue vue ou bonne année 2015